On plante aux Babadines de Trouy !

Depuis que Catherine Evrard, la directrice, a donné son feu vert pour des initiatives de groupes animés, Les Babadines de Trouy voient fleurir potagers et verger des mains des habitants, accompagnés par leur animatrice et/ou la psychologue.

Deux potagers

Les chargés de mission animation du Club House (Gaelle Marchand, Alexandre Guarrigues et leurs stagiaires BAFA/BPJEPS) avaient déjà construit un premier potager la 1ère année d’ouverture du lieu en 2019 pour et avec les personnes autonomes ayant décidé d’habiter ensemble à la Promenade du Château…

Avec les encouragements de Sylvia Hay, la psychologue intergénérations des suivis de projets psycho-sociaux aménagés aux Babadines, les habitants en perte d’autonomie, chacun à son rythme, répliquent l’initiative : on y plante des légumes bien sûr, avec le savoir-faire des vieux loups de jardin presque centenaires (Un exemple de leur secret : pour les haricots verts à foison, ils ont mis les germes dans l’eau d’un saladier toute une nuit, ils ont germé, et plantés dans la foulée : ils ont produit une récolte continue tout l’été 2021.)… et du safran (plante médicinale dont Sylvia Hay connaît bien la culture).

L’apport d’une culture nouvelle comme le safran permet aux personnes âgées d’être stimulées sur de la plantation tout en continuant d’apprendre quelque chose de nouveau.

Et un verger !

Un potager pour les personnes âgées les plus autonomes, puis un deuxième pour les personnes moins autonomes, et un verger …pour tous !

Depuis maintenant un an, les habitants du village seniors Les Babadines se sont lancés dans la création d’un verger en autogestion, un projet initié par Sylvia Hay et Claude Barthet un habitant forgé aux projets collectifs dans son parcours de vie.

Le verger est un projet mixte, pour les personnes autonomes ou pas. C’est la première fois qu’est initié un projet qui réunit positivement tout le monde, en dépassant les préjugés. L’aspect intergénérationnel est délicat à mettre en place, car les personnes les plus autonomes sont généralement angoissées dans ce regard du vieillissement pathologique. Comparé à d’autres projets, le verger se prête plutôt bien à la rencontre intergénérationnelle autour d’un avenir commun sur la planète bleue, fruitée, préservée…

Il a été décidé d’associer deux arbres de chaque variété : un petit, pour que les enfants et les familles puissent le voir grandir, et un grand, pour que les personnes très âgées puissent en voir les fruits. De plus, avoir plusieurs arbres d’une même variété plutôt qu’un seul est bénéfique aux deux : ils se protègent mieux que s’ils étaient isolés.

On y retrouve ainsi le côté intergénérationnel jusque dans les arbres !

Autour de la quarantaine d’arbres que comprend le verger si on inclut les buissons qui initient les méthodes écologiques « d’agroforestier », les habitants, les familles et les enfants sont associés.

Le choix des arbres à planter a été décidé en concertation avec les habitants, on retrouve des arbres hauts : pommiers, cerisiers, figuiers, des arbres à mi-hauteur : framboisiers, arbousiers, et au sol les plantes médicinales : lavande et safran.

Et ce n’est pas terminé ! Un chemin PMR est en projet, pour que les personnes à mobilité réduite puissent y circuler et accéder jusqu’au centre du verger, pour savourer la vie en perspective centenaire, à tous les âges de la vie…

Dernières actualités

On plante aux Babadines de Trouy !

Depuis que Catherine Evrard, la directrice, a donné son feu vert pour des initiatives de groupes animés, Les Babadines de Trouy voient fleurir potagers et verger des mains des habitants, accompagnés par leur animatrice et/ou la psychologue. Deux potagers Les chargés de mission animation du Club House (Gaelle Marchand, Alexandre Guarrigues et leurs stagiaires BAFA/BPJEPS) […]

Lire la suite

Petite escapade en métro

Les Babadines : un lieu ouvert Vingt ans après l’inauguration de la première ligne, la ligne B du métro de Rennes a ouvert le 20 septembre 2022 à Rennes. Deux résidents des Babadines de Cesson-Sévigné, à 15 min de Rennes, ont exprimé l’envie de découvrir la technologie et l’architecture de cette nouvelle ligne de métro. […]

Lire la suite

Étude « Vieillir heureux » de la Fabrique Spinoza / Les Babadines

L’Observatoire Spinoza (branche Recherche de la Fabrique Spinoza, une association non-lucrative visant à favoriser le bonheur citoyen.) publie une nouvelle étude « Vieillir heureux : innover et changer de regard pour une société plus unie». Réseau AMA, groupe auquel appartiennent Les Babadines, est partenaire officiel de l’étude. Un nouvel éclairage sur la vieillesse Cette étude […]

Lire la suite
;